En Chine, les responsables du parc où a été répliqué le Sphinx ont essuyé des fortes protestations de la part des autorités égyptiennes. Ils ont alors annoncé leur intention de détruire l'imitation.

© Capture YouTube

Ce n’est pas la première fois que des architectes chinois recréent de célèbres monuments étrangers sur leur territoire. Mais cette fois-ci, ça ne passe pas. Les chinois ont érigé une réplique du célèbre Sphinx de Gizeh dans le nord de la Chine.

Lire aussi : Chili : des écoliers découvrent par hasard une momie vieille de 7000 ans

Ulcéré par cette contrefaçon archéologique, le ministère égyptien des Antiquités a porté plainte auprès de l'Unesco, qui avait classé le gardien des pyramides au patrimoine mondial de l'humanité.

Le fait est que la réplique se rapproche un peu trop de l’original, surtout concernant la dimension (80m/20m). Ils voulaient tellement que l’ouvrage soit proche de son multimillénaire aîné que l’érosion liée au temps a été reproduite à l’identique, notamment le célébrissime détail du nez brisé.

Publicité
Face aux protestations cairotes, les responsables du parc dans lequel le Sphynx était exposé ont déclaré qu’ils allaient prochainement procéder à la destruction de la réplique. Ces derniers ont également fait part de leurs "excuses". "Nous avons un profond respect pour l'héritage culturel mondial et nous présentons nos excuses au cas où il y aurait eu un malentendu" a déclaré un responsable cité par Le Figaro.

Vidéo : Harbin : Une ville faite de glace en Chine

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité