Si Barack Obama a remporté les élections américaines, il a aussi gagné au passage quelques rides et de nombreux cheveux blancs. Le magazine économique Bloomberg Businessweek le vieillit de 4 ans de plus, illustrant ainsi l’ampleur de la tâche qui l’attend…

Alors que Barack Obama a lui-même annoncé sur Twitter sa réélection avec cette phrase « Four more years », quatre ans de plus, la presse internationale a multiplié les Unes de journaux et magazines à la gloire du président américain. Mais certains n’auront pas manqué de souligner aussi la lourde tâche qui l’attend pour tenter de sortir le pays de la crise, et de pointer du doigt que ces années passées à la tête de la première puissance mondiale se sont déjà révélées difficiles.

C’est en effet un Barack Obama au visage marqué et aux cheveux grisonnants qui s’est engagé dans une seconde course aux présidentielles. Un signe que les chaussures de président des Etats-Unis d’Amérique sont quelque peu inconfortables. Le magazine Bloomberg Businessweek a lui choisi de mettre en lumière l’effet que pourrait avoir ce mandat supplémentaire. C’est donc un Barack Obama vieilli de « four more years » qui illustre la couverture de l’hebdomadaire américain.

Publicité
« Nous savons qui a gagné. Et maintenant ? » interroge le magazine économique. « Quels que soient les succès qu'il rencontrera, dans le plus dur métier du monde, il devra en payer le prix ». Economie, chômage, défense, monde des affaires… La liste des défis qui attend Barack Obama est en effet longue et les électeurs, pour certains déçus des promesses non tenues durant son premier mandat, attendent de lui du concret. Et vite.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité