A moins d’un an de Jeux Olympiques de Sotchi en Russie, les autorités ont d’ores et déjà commencé à stocker des milliers de mètres cubes de neige.

"Mieux vaut prévenir que guérir" ou encore,"mieux vaut trop que pas assez". Tels pourraient être les mots d’ordre de la Russie à propos des Jeux Olympiques de 2014. Alors que les épreuves de ski alpin et de snowboard doivent s’y dérouler en février prochain à Sotchi, les autorités ont en effet  tout prévu pour palier un éventuel manque d’enneigement.  "Les travaux pour stocker 450.000 mètres cubes de neige, qui doivent être achevés d'ici au 15 avril, exigent la mobilisation de nombreuses personnes et d'experts", a ainsi expliqué la station de sports d’hiver Roza Khoutor. Située à 1.150 mètres d’altitude au-dessus de Sotchi, celle-ci a déjà permis de stocker des centaines de milliers de mètres cubes de neige. Cette démarche quelque peu surprenante répond toutefois aux exigences du Comité international olympique (CIO) et des fédérations internationales de sports d’hiver.

Publicité
Comment conserver l’or blanc pendant un an ? En tout, ce sont plus de 200 spécialistes et quelque 24 dameuses qui vont remplir sept réserves de neige spécialement aménagées d’ici le 15 avril. Pour pouvoir être conservée jusqu’à février 2014, la neige sera ensuite stockée sous une couche de copeaux de bois d’une épaisseur de 40 centimètres. La station Roza Khoutor estime par ailleurs que ces opérations devraient coûter plus de 250 millions de roubles, soit, 6,3 millions d’euros.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité