Sortie des eaux en novembre 2013 suite à l’éruption d’un volcan, l’île japonaise de Niijima a désormais fusionné avec celle de Nishino-Shima et ne cesse de croître.

En un an et quelques mois, l’île de Nishino-Shima, située à 1000 kilomètres au sud de Tokyo (Japon), a vu sa taille multipliée par… onze. Et pour cause : un îlot voisin, né d’une éruption volcanique en novembre 2013 et baptisé Niijima, a fusionné avec elle deux mois après, en décembre 2013. Depuis, cette nouvelle formation ne cesse de grossir. Si le phénomène n’est pas nouveau pour les volcanologues, il demeure particulièrement rare.

A lire aussi - Insolite : la nouvelle île apparue au Japon ressemble à Snoopy !

Une activité volcanique très intense

"Nous avons avons très peu de connaissances sur le processus de formation d’îles", a confié Fukashi Maeno, Professeur adjoint à l’Institut de Sismologie de l’Université de Tokyo, à 20 Minutes. Le scientifique a également expliqué avoir "beaucoup à apprendre de l’île" concernant son développement.

Au moment de sa formation, l’étendue de l’île ne mesurait que 200 mètres de diamètre. Depuis, l’île de Niijima, qui a fusionné avec celle de Nishino-Shima, mesure… près de 2,45 kilomètres carrés. Pour comprendre son évolution, l’île a été mise sous surveillance. Des vidéos ont par ailleurs montré que l’activité du volcan sur lequel est intégrée l’île était particulièrement intense. Elle serait notamment caractérisée par une émission permanente de magma, de "100 000 à 200 000 mètres cubes par jour", comme le précise Fukasi Maeno.

Elle devrait survivre "pour longtemps"

Publicité
"Une éruption de 15 mois n’est pas rare dans l’histoire", selon le volcanologue qui estime qu’elle pourrait continuer encore plusieurs mois. Le scientifique pense également que "l’île survivra pour longtemps, peut-être plusieurs siècles" car "les coulées de lave sont très importantes". Il semble cependant peu probable que l’île soit un jour habitable. Fukashi Maeno explique ainsi que la végétation pourrait "au moins mettre une centaine d’années à repousser". Pour l’heure, seuls les scientifiques pourront y accéder afin d’étudier l’île de plus près.

Vidéo sur le même thème : les images impressionnantes de cette nouvelle île !