Convaincu que sa commune est hantée, le maire de Crémone, au nord de l'Italie, a appelé à l'aide une équipe de chasseurs de fantômes.

Une ville italienne est-elle hantée ? C'est en tout cas la conviction du maire de Crémone (nord de l'Italie), Lorenzo Locatelli, qui a appelé une équipe de chasseurs de fantômes pour examiner sa ville, indique le journal local La Provincia di Cremonal.

Cette équipe s'appelle la Société italienne de recherche paranormale, également connue sous le nom de Silent. Ses membres ont donc passé la ville au peigne fin, surtout le théâtre municipal, grâce à des caméras de vision nocturne. Pour l'instant, les résultats n'ont pas encore été analysés.

A lire aussi "On a entendu des enfants réduits en esclavage" : rencontre avec des chasseurs de fantômes

Ils cherchent des bulles d'énergie

Publicité
Il est donc trop tôt pour savoir si la commune de 3 000 habitants est réellement envahie d'êtres surnaturels. Mais le maire a expliqué que l'accès libre de ces chasseurs aux bâtiments publics était justifié. "Ils ne cherchent pas des fantômes, mais les bulles d'énergie et les courants électriques qui sont au-delà du normal, a-t-il assuré. Ils sont tous amateurs, mais très sérieux et donneront des explications scientifiques".

"Il n'y a aucune preuve scientifique, et je suis scandalisé qu'en 2016 l'administration gaspille son temps avec ces bêtises", a répliqué Carlo De Carli, professeur d'histoire, au journal local.

Vidéo sur le même thème : S.O.S. Fantômes