En Italie, un village de 700 habitants compte 86 centenaires. Pour expliquer cette longévité, des chercheurs américains vont bientôt entamer des études auprès de la population locale.

A Acciaroli, un village de la région du Cliento, au sud de Naples (Italie), 86 habitants sur 700 sont centenaires, soit 12% de la population. Un tel ratio a intrigué des chercheurs américains de l'Université américaine de San Diego qui vont débuter le 7 mai prochain des tests afin d'essayer de comprendre les raisons de cette longévité, selon Europe 1

Les habitants d'Acciaroli sont vieux et en bonne santé et le taux de maladie cardiovasculaires et d'Alzheimer y est assez faible. "Moi, c'est un peu comme si j'avais 20 ans, je me sens de faire plein de choses. Je m'habille seul, je me fais la barbe, je marche avec mon bâton, comme je peux, je mange seul, enfin c'est elle qui prépare !", a expliqué Antonio, un centenaire vivant avec sa femme de 93 ans.

Selon le maire Stefano Parisi, l'alimentation des habitants d'Acciaroli y est pour quelque chose dans la longévité des habitants. "Ils mangent leur propre production du jardin, beaucoup de légumes, tomates, beaucoup de fruits secs, céréales, pas de fromage, beaucoup de poissons, peu de viande rouge, et du bon vin", a-t-il rapporté à Europe 1.

A lire aussiUn centenaire lègue une petite fortune à la Sécurité Sociale

Le romarin pour vivre vieux

Selon des hypothèses des chercheurs de San Diego, le romarin pourrait être une des raisons de cette longévité, a rapporté le quotidien Ouest-France. "Ils mettent du romarin dans presque tous les plats qu’ils cuisinent", explique Alan Maisel, cardiologue de l’école de médecine de San Diego à la radio américaine NPR. 

Or, le romarin est riche en calcium, fer et vitamine B. Il comporte aussi des substances antioxydantes et anti-inflammatoires qui préviennent l'apparition de maladies cardiovasculaires et des maladies liées au vieillissement.

Publicité
Les chercheurs de San Diego vont analyser le sang des habitants pour observer d'éventuels caractère génétiques à la longévité mais ils vont également étudier leur façon de vivre. Pour les centenaires du village, leur longévité est en partie due à la vie saine et sans excès.

En vidéo sur le même thème : Les secrets culinaires des centenaires d’Okinawa 

 

Publicité