Une relique religieuse, une fiole contenant le sang du pape Jean-Paul II, a récemment été volée en Italie. Les enquêteurs soupçonnent que ce vol soit l’œuvre de satanistes. Plus de détails.

©AFP

Les Italiens n’en croient pas leurs yeux : il y a deux jours quelqu’un a osé voler une fiole contenant le sang du pape Jean-Paul II. Considéré comme une relique religieuse, ce petit flacon était exposé dans l’église de San Pietro della Ienca. Situé dans le centre de pays, au cœur de la zone montagneuse des Abruzzes, ce sanctuaire était très prisé du pape polonais. Pendant son pontificat, celui-ci appréciait en effet de pouvoir s’échapper du Vatican pour venir y skier et se promener, rapporte le quotidien italien La Repubblica. Et alors que le pape Jean-Paul II doit être canonisé au Vatican le 27 avril prochain, en même temps que le pape italien Jean XXIII, les Italiens redoublent d’efforts pour tenter de retrouver les voleurs.

La fiole volée pour servir lors d'un rite satanique ?Une cinquantaine de carabiniers accompagnés de chiens spécialisés passent en effet la zone au peigne fin. L’objectif de cette vaste mobilisation étant de mettre la main sur la fiole de sang au plus vite. Le parquet d’Aquila a par ailleurs ouvert une enquête. Et alors que c’est une véritable tradition en Italie de conserver le sang de ceux dont on pense qu’ils deviendront bienheureux ou saints, les enquêteurs redoutent que seuls des satanistes aient pu voler la fiole pour se livrer à l’un de leurs rituels. Le Point précise en effet que le vol a été commis à une date correspondant, dans le calendrier sataniste, au début du règne du démon Volac. Ce démon enfantin symbolise la luxure et le scandale. Il annonce également le 1er février, considéré comme le premier de l’an satanique. "À cette occasion, les sectes sont prêtes à payer de fortes sommes pour une relique aussi précieuse que le sang d'un ancien pape presque saint", souligne l’hebdomadaire.

Publicité
Un reliquaire contenant une ampoule de sang du pape Jean Paul II avait déjà été dérobé en août 2012 mais il avait été retrouvé quelques heures plus tard. Selon Pasquale Corriere, président de l'association culturelle "San Pietro  della Ienca" cité par l'agence Ansa, il n'existe dans le monde que trois fioles contenant du sang du pape polonais.

Vidéo : Jean-Paul II et Jean XXIII canonisés en 2014

Publicité