Alors que la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) vient de valider la loi française interdisant le port de la burqa, Planet.fr fait le point sur la législation en vigueur chez nos voisins européens.

©CC

En vigueur depuis 2010, la loi interdisant le port de la burqa en France a été validée lundi par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Alors que la France et la Belgique interdisent catégoriquement l’usage de cet habit dans l’espace public, quelle est la législation en vigueur chez nos voisins européens ?

Les pays qui ont dit "non" à la burqa

En France,  la loi "interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public" est adoptée par le Parlement en octobre 2010. Le texte concerne le port du niqab -un voile qui cache le corps, ne laissant apparaître que les yeux- et celui de la burqa, lequel couvre le corps de la tête au pied, avec une partie grillagée au niveau des yeux. Depuis 2004, le port du hijab, un voile musulman, est interdit dans les écoles publiques, mais pas dans les universités. Quant au lieu de travail, le port est possible en fonction des règlements intérieurs de l'entreprise, à l’image de l’affaire Babyloup. Les contrevenants s’exposent à 150 euros d’amende.

• Lire aussi : 86 % des Français ne veulent pas du voile devant les enfants

Publicité
En Belgique, la législation est similaire à celle de la France. Entrée en vigueur en 2011, la loi prévoit que les personnes présentes dans "l'espace public le visage masqué ou dissimulé, en tout ou en partie, par un vêtement de manière telle qu'ils ne soient plus identifiables" seront sanctionnées par une amende de 137,50 euros et/ou d'une peine de prison de un à sept jours.

Le Luxembourg régit également le port du voile intégral à l’aide d’une loi semblable à celle de la Belgique.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité