Amnesty International a lancé le week-end dernier une pétition pour secourir deux sœurs indiennes, condamnées à être violées et exposées nues en public.

Kumari, 23 ans, et sa petite sœur de 15 ans ont été condamnées il y a une dizaine de jours à un viol collectif par le conseil d’un village d’Uttar Pradesh dans le nord de l’Inde. Elles doivent également être exposées nues, le visage peint en noir. Un décret des anciens du village les oblige à payer pour leur frère. Ce dernier, membre comme ses sœurs de la caste la plus basse des Intouchables, s’est enfui avec son amante, une femme mariée de la caste Jat dominante.

L’ainée des deux sœurs a demandé de l’aide à la cour suprême indienne, ces décrets n’étant pas reconnus par la justice du pays. Mais ils sont encore appliqués, en particulier dans les zones rurales. En 2014, une jeune femme avait subi un viol collectif ordonné par le conseil de son village de l’est de l’Inde, parce qu’elle avait eu une relation avec un homme d’une autre caste.

A lire aussi : Inde : le mystère des enfants disparus persiste

Amnesty International vient en aide aux deux sœurs

Amnesty International a lancé le week-end dernier une pétition pour aider Kumari et sa petite sœur. L’ONG a assuré ce lundi avoir recueilli plus de 122 000 signatures à travers le monde. Elle a également demandé une enquête sur la décision du conseil du village, rappelant que la caste des Intouchables était victime de nombreuses discriminations.

Publicité
Selon Amnesty, les deux sœurs ont fui vers Delhi. L’organisation indique également que leur maison familiale a été ravagée et que leur père a été agressé plusieurs fois par la police et par la famille de la femme avec qui leur frère s’est enfui.

Pour signer la pétition, cliquez ici

Vidéo sur le même thème : Une application pour lutter contre la hausse insupportable des viols en Inde