De lundi à mercredi dernier, une panne électrique a empêché le système de refroidissement des réacteurs de Fukushima de fonctionner. La panne aurait pour originaire la présence d'un petit rongeur d'une quinzaine de centimètres. Les explications.

La société Tokyo Electric Power a déclaré avoir retrouvé le coupable de la panne électrique qui à mis en danger le système de refroidissement du réacteur. Toute la responsabilité reposerait sur un seul petit rat.

"Nous avons confirmé la présence d'un petit animal a expliqué le porte parole de la société. Il a confirmé ses dires en apportant une photo montrant le cadavre brûlé d'un petit animal dans la centrale. Le rat aurait fait disjoncter deux connexions électriques. Son corps étant conducteur d'électricité, il aurait créé un court circuit dans le système électrique peut être tout simplement en grignotant les câbles.

Une grande inquiétude dans la populationA quelques jours du triste premier anniversaire de la catastrophe de mars 2011, cette panne a inquiété beaucoup de monde quant à la sécurité et la fébrilité persistante du site. Il faut rappeler qu'elle est la plus grande catastrophe nucléaire depuis Tchernobyl. Elle fut causé par un séisme et un tsunami géant. 

Publicité
Heureusement, après trois jours d'acharnement, les dégâts sont rentrés dans l'ordre grâce au travail des techniciens. Passé à nouveau à deux doigts de la catastrophe, il est surprenant et gênant que la seule présence d'un rat puisse mettre en péril la vie de nombreuses personnes.

 © AFP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :