A Miami, aux Etats-Unis, un homme de 31 ans a tué sa femme et publié, avant de se rendre à la police, une photo du cadavre ensanglanté sur sa page Facebook. Selon lui, sa femme le battait et il ne pouvait plus le tolérer.

Derek Medina, âgé de 31 ans, s’est rendu à la police pour avouer son crime : le meurtre de sa femme, Jennifer Alfonso, âgée de 26 ans, tuée par balle. L'homme a pris une photographie du corps de sa femme étendu sur le plancher de la cuisine avec la mention "repose en paix" puis l'a publié sur Facebook. Peu avant de publier la photographie, Derek Medina postait ce commentaire: "Je vais aller en prison ou être condamné à mort pour avoir tué ma femme, je vous aime mes amis, vous allez me manquer, prenez soin de vous, les gens de Facebook vous allez me voir aux informations".

"Ma femme me battait, je ne peux supporter un tel abus voilà pourquoi j'ai fait ce que j'ai fait. J'espère que vous me comprendrez", a-t-il expliqué à la police.

Publicité
Interrogé par la police de Miami, Derek Medina aurait expliqué que le drame s’est noué lors d’une violente dispute conjugale. Sa femme aurait eu un couteau dans les mains, ce qui l’aurait poussé à tirer. C’est en tout cas la version rapportée par le père du tireur aux médias locaux.  Le couple avait une petite fille 10 ans qui a été retrouvée indemne dans l’appartement. Le cliché est lui resté visible pendant plus de cinq heures avant que la page ne soit finalement retirée.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité
Publicité