Un fugitif américain évadé de sa prison en 1968 a été retrouvé après 48 ans de cavale dans sa maison dans le Connecticut (USA). Il a commis une erreur de débutant et s’est fait repérer par les autorités.

Robert Stackowitz est très doué pour jouer à cache-cache. Pendant 48 ans, il a échappé aux autorités américaines après s’être évadé de sa prison en 1968. Il a finalement été retrouvé lundi dans sa maison, dans le Connecticut (USA), à cause d’une erreur administrative, rapporte CBS News, relayé par BFMTV.

Après avoir passé presque un demi-siècle sans faire de vague, le fugitif s’est fait bêtement pincé lorsqu’il a fait une demande pour ses prestations sociales : il a donné des papiers enregistrés sous son vrai nom. "Vous savez ce que vous faites mais au bout de 50 ans, on n’y pense plus constamment", confie-t-il.

Sa femme n’était pas du tout au courant de son passé

L’homme a été retrouvé à Sherman, petite ville du Connecticut, bien loin de son ancienne prison. Sa femme, Cindy Derby, n’était pas du tout au courant de son passé et est tombée des nues en apprenant la nouvelle.

Le fugitif, incarcéré en 1966 pour 17 ans à cause de son implication dans un vol à main armée avait réussi à s’échapper de la vigilance de ses surveillants lors d’un travail à l’extérieur de l’établissement pénitentiaire. "Je suis parti, c'est aussi simple que ça. Quelqu’un m’a conduit à l’aéroport d’Atlanta et j’ai pris un avion. Vous savez, à l’époque, il y avait beaucoup moins de contrôles", se rapelle le fugitif.

La cavale nuit à la santé

Publicité
Avant de se faire prendre, Robert Stackowitz a fait plusieurs petits boulots discrets. Aujourd’hui âgé de 71 ans, il est atteint d’un cancer, d’une maladie cardiaque, de diabète et souhaite voir sa peine commuée.

Il ne saura la décision du Comité des grâces et des libérations conditionnelles de Géorgie que lorsqu’il sera de retour au sein de l’Etat où il avait été incarcéré.

Vidéo sur le même thème : Mexique : le baron de la drogue El Chapo de nouveau arrêté et incarcéré

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité