Les djihadistes planifieraient l’extermination de 500 millions de personnes, selon un journaliste allemand qui a infiltré l'organisation terroriste.

L’Etat islamique (EI) est beaucoup plus "plus dangereux et organisé" que nous le pensons selon Jürgen Todenhöfer, un journaliste allemand qui a passé dix jours au sein de l’organisation terroriste en Syrie et en Irak. Selon celui-ci, les djihadistes voudraient créer un véritable "holocauste nucléaire" en Occident, comme le rapporte Atlantico.

Dans son livre, "A l’intérieur de l’EI, dix jours dans l’Etat islamique", le journaliste de 71 ans explique que l’Occident sous-estime les djihadistes et qu’il n’est pas en mesure de les vaincre militairement. Mais dans le livre de Jürgen Todenhöfer, une conclusion fait froid dans le dos : il affirme que les terroristes planifient de tuer plusieurs millions de personnes "non-croyantes" en visant les pays occidentaux.

Le journaliste pense que personne ne peut les arrêter

Pour cela, l’organisation terroriste aurait l’intention de déclencher un véritable tsunami nucléaire, aussi appelé "holocauste nucléaire", en éradiquant pas moins de 500 millions de personnes à l’Ouest. Selon Jürgen Todenhöfer, "tous les chiites, Yazidi, les hindous, les athées et les polythéistes doivent être tués".

A lire aussi État islamique : des engins explosifs testés sur des nouveau-nés ?

Publicité
Pour ce journaliste aguerri, l’Etat islamique est l’ennemi "le plus brutal et le plus dangereux" qu’il ait rencontré. "Chaque jour, des centaines de combattants volontaires le rejoigne de partout dans le monde", explique-t-il encore. Pour l’instant, Jürgen Todenhöfer pense que personne ne peut les arrêter à part les pays arabes alentours. Mais cette hypothèse semble à celui qui est revenu pessimiste de son infiltration de moins en moins probable.

Vidéo sur le même thème : Le célèbre Arc de triomphe de Palmyre pulvérisé par l'État islamique