Alors que l'île est à nouveau ravagé par une catastrophe naturelle, une présentatrice météo américaine a lâché des propos vus comme insultants par des milliers d’internautes.

C’est une polémique dont se serait bien passée Haïti. Le petit pays des Caraïbes est ravagé ces derniers jours par l’ouragan Matthew qui a fait plus 470 morts, selon BFMTV, et les propos lâchés par une miss météo aux Etats-Unis n’arrangent rien. Comme l’explique le Huffington Post, Jenny Delgado, présentatrice de la chaîne américaine The Weather Channel, a déclenché la colère de nombreux Haïtiens et d’internautes.

A lire aussi - Ouragan Matthew : un tel scénario est-il possible en France ?

Dans son émission retransmise mercredi, la miss météo a voulu expliquer pourquoi la déforestation est bien plus importante à Haïti qu’en République dominicaine, pays voisin. Et la jeune femme a donné une explication plutôt originale, et inacceptable pour certains. Selon elle, Haïti souffre tellement de pauvreté depuis le séisme de 2010, que les enfants se mettent à manger les arbres…

En réalité, les arbres sont utilisés pour le chauffage et la cuisine

Tout de suite conspuée sur les réseaux sociaux, Jenny Delgado a présenté ses excuses sur sa page Facebook. "Je souhaite m’excuser pour une déclaration que j’ai faite hier (mercredi, ndlr) qui était inappropriée. Mon objectif est de toujours délivrer la bonne information sur des zones touchées par des conditions climatiques extrêmes, et je voulais souligner les conditions incroyablement difficiles vécues par les Haïtiens, notamment avec l’ouragan Matthew. Je regrette profondément et je m’excuse pour tout propos offensif lâché en direct", écrit-elle.

Des excuses suivies par des milliers d’internautes, qui, pour la majorité d’entre eux, ne les a pas acceptées. La plupart dénonce la stupidité de la présentatrice. D’autres font allusions à des propos racistes. Enfin, certains ont jugé utile de donner la vraie raison de la déforestation : les arbres sont coupés car utilisés pour le chauffage et la cuisine.

Publicité
A noter néanmoins qu’il est vrai, qu’en cas de grosse famine, les hommes peuvent se mettre à dévorer les feuilles des arbres. Ce fut récemment le cas au sud-est de la Syrie, dans la ville assiégée de Padaya.

Vidéo sur le même thème : Etats-Unis : l’ouragan Matthew s’abat sur la Floride

Publicité