Un médecin américain a récemment rendu à l’un de ses patients vietcong, l’os du bras qu’il lui a amputé il y a 47 ans pendant la guerre du Vietnam. Plus de détails sur cet incroyable cadeau.

Il ne s’y attendait certainement pas. Près de 47 ans après avoir été amputé du bras, un ancien soldat vietcong a pu récupérer l’os de son membre. Un cadeau pour le moins original qui lui a été offert par le médecin qui l’avait opéré en 1966. Plusieurs décennies après la guerre qui a opposé le Vietnam aux Etats-Unis, Sam Axelrad est en effet revenu dans ce pays pour rendre au soldat Nguyen Quang Hung ce qui lui revenait de droit.

"La preuve de sa contribution à la guerre"En 1966, le soldat vietcong avait dû être amputé de son bras droit après avoir été touché par une balle. Sa plaie s’était alors infectée et la gangrène avait même gagné son membre. Si bien que les médecins dépêchés sur place n’avaient pas eu d’autre choix que de le couper pour sauver la vie de leur patient. "Quand j'ai amputé son bras, nos médecins l'ont pris, ont enlevé la chair, et l'ont réassemblé parfaitement avec des fils, et ils me l'ont donné", a rapporté Sam Axelrad avant d’expliquer qu’il avait emporté ce macabre souvenir avec lui lorsqu’il est rentré aux Etats-Unis. Placé dans une vitrine chez lui, cet os est ensuite devenu "la preuve de sa contribution à la guerre".

Publicité
Désireux de rendre à son ancien patient ce qui restait de son membre amputé, le médecin a finalement repris le chemin du Vietnam cette année. Une mission quelque peu compliquée car, comme il le souligne non sans humour : "vous ne pouvez pas prendre d’os dans votre valise en cabine". Visiblement heureux de se retrouver après tant d’années et dans de meilleures circonstances, les deux hommes ont immortalisé ce moment par une photo.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité