Plusieurs personnalités feraient partie des personnes soupçonnées d’abus sexuels sur des enfants. Au total, le nombre de victimes pourrait se compter en centaines de milliers

Depuis le mois de décembre dernier, les policiers britanniques, par le biais de l’opération Hydrant, ont rassemblé des informations sur de vastes réseaux pédophiles impliquant notamment des célébrités, des politiques mais aussi des institutions publiques.

Selon The Guardian, plus de 1 400 pédophiles présumés ont été identifiés. Parmi eux figurent 76 hommes politiques, 43 personnalités de l’industrie musicale et 135 célébrités du cinéma, de la télévision et de la radio ainsi que 7 sportifs. 216 suspects sont aujourd’hui décédés.

Des "centaines de milliers" de victimes ?

L’opération Hydrant a permis d’identifier des centaines d’institutions où auraient eu lieu des actes pédophiles : 154 écoles, 75 maisons d’enfants, 40 établissements religieux ou encore des prisons pour mineurs.

Simon Bailey, le policier qui supervise l’affaire, a déclaré au journal anglais que "les dénonciations d’abus sexuels ont augmenté de 71% depuis 2012 en Grande-Bretagne. 116 000 devraient être recensés cette année, dont certaines pour des faits remontant à plusieurs décennies".

"Internet crée plus d'opportunités pour les prédateurs sexuels"

Par ailleurs, il juge qu’internet "crée plus d’opportunités pour les prédateurs sexuels" et que la lutte contre la diffusion direct sur internet d’actes pédophiles en streaming est "le prochain défi" des policiers de Scotland Yard.

L’enquêteur estime le nombre de victime à plusieurs centaines de milliers et appelle à offrir davantage de soutien aux victimes qui dénoncent ces faits.

Gabrielle Shaw, responsable d’une association nationale de victimes pédophiles explique au journal que "ces chiffres nous donnent une idée de l’ampleur du phénomène". Elle dénonce des "criminels récidivistes qui, se croyant intouchables, abusent d’enfants dans les lieux où ceux-ci devraient être le plus en sécurité".

Publicité
Cette affaire fait écho au scandale concernant l’animateur vedette de la BBC Jimmy Savile, mort un an auparavant, qui aurait abusé de centaines d’adolescentes durant sa carrière sans être inquiété. 

Vidéo sur le même thème : Grande-Bretagne : 1 400 enfants abusés sexuellement entre 1997 et 2013 

Publicité
Publicité