Gérard Depardieu, qui a obtenu son passeport russe en janvier dernier, est désormais recensé comme étant un "entrepreneur individuel." L’acteur prévoit d’ouvrir bientôt son propre restaurant en Russie.

Gérard Depardieu, après avoir ouvert de grands restaurants en France et un bar à vins en Belgique, va ouvrir un nouveau restaurant en Russie. En Mordavie, plus précisément, située à 50 km de Moscou, une région surtout connue pour ses nombreux camps de détention.  Samedi dernier, dans une longue interview accordée au journal russe Komsomolskaïa Pravda, l’interprète d’Obélix a confié beaucoup aimé cette ville "car il y a beaucoup de choses à découvrir, l'agriculture, les gens."  Cité par l’agence Interfax, Valeri Maressev, le ministre régional de l’information, a déclaré que Gérard Depardieu avait pour projet d’attirer "des gens créatifs et pleins d'initiatives" dans cet établissement, un grand restaurant "digne de ce nom, avec un grand choix au menu."

Publicité
L’interprète de DSK dans Welcome To New-York, l’adaptation au cinéma de l’affaire du Sofitel, a aussi confié au journal russe ce qu’il pensait réellement de  Vladimir Poutine : "dès ma première rencontre avec lui, à une soirée à Saint-Pétersbourg, j'ai ressenti quelque chose. Pour moi, il est comme François Mitterrand ou le pape Jean-Paul II." Il a même ajouté que selon lui, "l'Etat russe a besoin de quelqu'un comme ça, avec un tempérament russe. Poutine cherche à rendre un peu de dignité aux gens." En attendant de se lancer dans une nouvelle aventure gastronomique, Gérard Depardieu est attendu aujourd’hui à Grozny, la capitale de la Tchétchénie, pour le tournage de Turquoise, film franco-russo-britannique, dans lequel il jouera un ancien voleur d’armes aux côtés de l’anglaise Elizabeth Hurley.     

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité