Des animaux mi-cochons mi-sangliers ont envahi des villages de la zone qui entoure la centrale de Fukushima au Japon. Ces "cochongliers" donnent du fil à retordre aux villageois venus repeupler la région.

un sanglier

Décrétée dans l'urgence par le gouvernement japonais en 2011, la zone d'exclusion autour de la centrale Fukushima se repeuple peu à peu. Cependant le projet des autorités nippones  de faire revenir des habitants dans les villages laissés à l'abandon après la catastrophe nucléaire s'est récemment compliqué. Après un retard des travaux de décontamination des sols, ce sont désormais des animaux, des cochons-sangliers hybrides, qui pertubent ce retour.

Invasion de "cochongliers"

Les Japonais les appellent les "inobuta", soit "cochongliers". D'après Les Echos, ces créatures hybrides infestent au moins cinq des municipalités où la population est aurotisée à retourner vivre. En fait, ces animaux sont nés de l'accouplement entre des sangliers sauvages et des cochons d'élevages abandonnés dans la précipitation par les fermiers de la zone. Cette observation a déjà été faite dans d'autres régions du monde où les deux espèces se sont cotoyées. L'hypothèse d'une bête mutante créée par les radiations de la catastrophe nucléaire de 2011 est donc à bannir.

Les habitants ont expliqué aux médias japonais qu’ils peinent à chasser ces "cochongliers", comme ils auraient pu le faire avec des sangliers sauvages, car la nouvelle espèce n’a apparemment pas peur des humains. Prenant très au sérieux cette invasion, les autorités nippones tentent d’organiser des battues et subventionnent des pièges pour éradiquer ces d’animaux, dont la viande, radioactive, ne peut pas être consommée.

Nouvelle zone d'exclusion

Publicité
La zone d'exclusion a été redessinée en 2012 par le gouverment nippon. L'ancien tracé de ce périmètre avait été fait en 2011 au compas sur un rayon de 20 kilomètres autour de la centrale. Dorénavant ce secteur est divisé en trois zones en fonction des relevés précis de la contamination des sols.

Vidéo : ce chasseur se fait charger par un sanglier avant de le tuer

Publicité