Pour la première fois depuis sa victoire à l’élection présidentielle de mai dernier, François Hollande va rencontrer Vladimir Poutine en Russie. Le chef de l’Etat espère resserrer les liens avec son homologue russe et trouver un compromis sur la guerre en Syrie.

Opération séduction. Alors qu’il entreprend ce jeudi un voyage de 24 heures en Russie, François Hollande espère bien faire fondre la glace entre lui et Vladimir Poutine. Le président français entend en effet aborder les sujets qui fâchent. Au menu des discussions : le cas syrien. Le chef de l’Etat a ainsi expliqué au micro de la radio Echo de Moscou qu’il souhaitait trouver rapidement une "solution politique" pour mettre fin à l’escalade du conflit en Syrie. "Je pense que dans les prochaines semaines nous pourrons trouver une solution politique qui permettra de mettre fin à l’escalade du conflit", a-t-il indiqué. Estimant que des "progrès" avaient été faits pour favoriser le dialogue politique entre le régime syrien et l’opposition, François Hollande a également insisté sur le fait que "beaucoup dépend de la position du président Poutine".

La Russie est l’un des derniers soutiens du régime de Damas et s’oppose à une intervention de l’ONU au motif que ce conflit doit être réglé sur fond de dialogue entre le pouvoir et les opposants. "Nous comprenons très bien que l’opposition syrienne s’élargit et devient de plus en plus légitime, elle prend ses responsabilités pour l’avenir du pays. Et cette opposition ne peut pas envisager un dialogue avec Bachar al-Assad", a estimé le président Français.

Publicité
L’affaire Depardieu au menu des discussions ?Pour ce premier déplacement effectué depuis son élection à la tête de la France, François Hollande sera accompagné de quatre ministres : Aurélie Filippetti (Culture),Laurent Fabius (Affaire étrangères),Manuel Valls (Intérieur) et Arnaud Montebourg (Redressement productif). La compagne du président, Valérie Trierweiler, sera également du voyage. La journée devrait ainsi être ponctuée par une rencontre avec des chefs d’entreprise, un visite d’un centre de recherche d’Airbus et au musée Pouchkine. Les deux dirigeants devraient par ailleurs s’entretenir à la mi-journée, avant de donner à une conférence de presse et d’assister à une rencontre entre les milieux d’affaires franco-russe au Kremlin. Ce déplacement devrait également être l’occasion pour François Hollande et Vladimir Poutine de revenir sur la récente affaire de l’exil fiscal de Gérard Depardieu. Le départ de l’acteur français et l’obtention de sa nationalité russe avaient en effet provoqué une vive polémique et quelque peu écorné les relations entre la France et la Russie.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :