Les sept Français enlevés au Cameroun en début de semaine auraient été libérés par leurs ravisseurs. Ces derniers les auraient remis aux autorités nigérianes. Plus d’informations.

Ils seraient libres. Les trois adultes et les quatre enfants enlevés mardi dans le nord du Cameroun ont été libérés. Un officier supérieur de l’armée camerounaise a en effet indiqué que les sept otages ont été remis aux autorités nigérianes ce jeudi. Emmenés au Nigeria par leurs ravisseurs, tous seraient sains et saufs. "Les otages sont sains et saufs et sont aux mains des autorités nigérianes", a déclaré cette source militaire camerounaise avant de préciser qu’ "ils ont été retrouvés abandonnés dans une maison dans la localité de Dikwa", située à une centaine de kilomètres de la frontières avec le Niger.

Publicité
"La première fois que des enfants sont pris en otages"Alors que cette prise d’otages n’a pas été revendiquée, Paris l’a attribuée aux membres de la secte islamiste nigériane Boko Haram. Le ministère français de l’Intérieur avait indiqué qu’une équipe de gendarmes français avait dépêchée sur place dès mardi pour travailler "en accord et en étroite coordination avec la police camerounaise, afin d’établir des constats nécessaires à l’enquête". La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem avait par ailleurs souligné : "c’est la première fois que des enfants sont ainsi pris en otages".  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité