En Floride (Etats-Unis), les autorités ont récemment envisagé d’utiliser des drones pour localiser et détruire les nids de larves de moustiques dans l’archipel des Keys.

©AFP

Alors que les drones sont le plus souvent associés à la traque des terroristes, ils seraient en passe de l’être également avec la chasse aux moustiques. Pour lutter contre la prolifération de ces insectes porteurs de maladies infectieuses, les autorités de l’Etat américain de Floride ont en effet récemment fait part de leur projet d’utiliser ces engins pesant moins d’un kilo et mesurant 75 cm de long pour éradiquer les moustiques des quelques 42 îles de l’archipel des Keys.

Eradiquer les larves avant leur éclosionProposée aux gardes de ces îlots par la société Condor Aerial, cette idée consiste à équiper des drones de caméras thermiques et ce, afin que ces dernières puissent repérer à 60m d’altitude les poches d’eau dans lesquelles sont contenues les larves des insectes. Ces dernières seraient ensuite détruites avant même leur éclosion. "Ce que nous cherchons à savoir, c'est si cette technologie peut vraiment repérer des poches d'eau stagnante, soit en plein air, soit dans la mangrove", a expliqué Michael Doyle, le directeur exécutif du Florida Keys Mosquito Control District, rapporte Newsring. Et le site Internet de préciser que "sur le plan économique, un drone (qui peut voler 90 minutes) permettrait de couvrir plus de terrain avec moins de gardes au sol".

Publicité
De son côté, RFI a souligné que "les touristes ont rapporté cette année 33 milliards de dollars" à la Floride, "faisant de cet Etat ensoleillé l’une des première destinations dans le monde". Si cette méthode de chasse des moustiques s'avère efficace, sont prix ne devrait donc pas être un problème.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :