Une enquête judiciaire a été ouverte en France après l'exécution ce mardi d'un arabe israélien par l'Etat Islamique. Les deux bourreaux mis en scène dans la vidéo de l'exécution, un homme et un enfant, seraient en effet Français. 

La justice française va enquêter sur l'exécution de Muhammad Said Ismail Musallam, un arabe israélien tué par l'Etat Islamique a affirmé une source judiciaire à l'AFP ce jeudi 12 mars. L'exécution, qui avait été filmée, mettait en scène ses deux bourreaux dont un adolescent. Ils seraient tous les deux Français.

A lire aussi - Etat islamique : nouvelle vidéo d’un homme exécuté par un enfant

L'homme membre de l'Etat Islamique présent sur la vidéo serait Sabri Essid, le demi-frère de Mohamed Merah, les deux hommes avaient la même mère. Sabri Essid, parle français sur la vidéo de l'exécution en faisant référence aux attentats ayant eu lieu à Paris en janvier. Selon France 3, l'identification des bourreaux n'est pas complète, mais les enquêteurs Français ont de fortes présomptions concernant l'identité de Sabri Essid, qui est parti en Syrie depuis un an, au moment où la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) avait perdu sa trace. Il avait déjà été condamné à 4 ans de prison en 2009 pour avoir tenté de rejoindre l'Irak. 

Concernant l'enfant bourreau qui a exécuté l'otage d'une balle tête dans la vidéo, son identité n'a pas été clairement établie mais il serait également Français. Il pourrait être un membre de la famille de Sabri Essid. 

Publicité
Selon David Thomson, spécialiste des jihadistes français interviewé par France 3, le fait que cet homme apparaisse à visage découvert dans la vidéo de l'exécution trois ans jour pour jour après le premier meurtre de Mohamed Merah ne serait pas une coïncidence et renforcerait d'autant plus l'hypthèse que cet homme serait bien Sabri Essid. 

 En vidéo sur le même thème : Soupçonné d’appartenir au Mossad, un Arabe israélien est exécuté par EI