Des pirates informatiques sont récemment parvenus à diffuser une fausse alerte aux morts-vivants sur plusieurs chaînes de télévision dans le Montana, au nord-ouest des Etats-Unis.

Ils ont failli semer la panique outre-Atlantique. Plusieurs chaînes de télévision du Montana, un Etat américain du nord-ouest du pays, ont révélé mardi que des spécialistes de l’informatique ont récemment réussi à les pirater. Lundi soir, ces derniers ont en effet diffusé sur au moins quatre chaînes de télévision locales une fausse alerte d’urgence. Reprenant les moyens normalement utilisés par ces médias pour annoncer une alerte aux intempéries ou un message important en cas de situation critique, ils ont fait croire à invasion de morts-vivants.

"Les morts sont en train de sortir de leurs tombes""Les autorités de votre région vous informent que les corps des morts sont en train de sortir de leurs tombes pour attaquer les vivants", a ainsi clamé une voix à l'écran avant d’ajouter : "Suivez les messages à l'écran, qui seront actualisés avec les informations disponibles. N'essayez pas d'approcher de ces corps, qui sont considérés comme extrêmement dangereux". Et la voix de conclure en indiquant : "Cette alerte concerne toutes les régions qui reçoivent ce programme. La chaîne va maintenant cesser d'émettre, utilisez désormais votre radio".

Publicité
Peu de gens ont appelé la policeLa direction de la chaîne ABC10-CW5, l’une des victimes de ce canular, a expliqué qu’il s’agissait d’une attaque informatique "par « porte dérobée » qui a permis aux pirates d’accéder aux données de sécurité du système d’alerte". Elle a par ailleurs précisé que les autorités fédérales et locales travaillent conjointement sur cette enquête. Le porte-parole de la police de la ville de Great Falls a, quant à lui, rapporté que seulement quelques personnes avaient appelé la police "pour vérifier si c’était vrai". Ironique, il a assuré qu’ "il n’y a eu aucun indice de corps morts qui soient sortis de la terre".  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité