Dans l'Etat du Minnesota aux Etats-Unis, un enfant âgé de presque deux ans est mort écrasé par une commode de la célèbre enseigne suédoise. C'est le troisième cas en deux ans. 

Dans l'Etat du Minnesota (Etats-Unis), le petit Ted McGee, âgé de 22 mois, est décédé après que la commode "Malm" lui est tombé dessus. Sa mère a raconté au journal Philadelphia Inquirer que c'est en rentrant dans la chambre où son fils faisait la sieste qu'elle a découvert ce dernier sous le meuble de rangement.

Selon IKEA, la commode n'avait pas été hissée contre le mur comme l'indiquait la notice de construction. "Après avoir été informé de l'incident, IKEA US l'a immédiatement rapporté aux autorités et une enquête est en cours. IKEA US a été informé que le produit n'était pas attaché au mur, ce qui fait partie intégrante des instructions d'assemblage du produit", a déclaré au Guardian le porte-parole de l'enseigne d'ammeublement. Il a aussi rappelé que la priorité de l'entreprise était la sécurité des produits.

A lire aussi : Vous avez des problèmes de couple ? IKEA peut les résoudre !

Le troisième enfant tué en deux ans

Le géant suédois appelle à la prudence. C'est en effet la troisième fois qu'un cas similaire se produit. En 2014, le petit Curren Collas, 2 ans, et un enfant de 23 mois avaient perdu la vie de la même façon.

A la suite de ces deux accidents tragiques, IKEA avait lancé une campagne de sensibilisation en indiquant les dangers liés à la gamme de commodes "Malm". Il faut que la commode soit obligatoirement fixée au mur afin d'éviter son basculement en avant au moment d'ouvrir un tiroir. L'entreprise avait ensuite mis en place une option de fixation gratuite pour éviter que ce type de drame ne se reproduise. 

Publicité
Malheureusement, avec ce dernier cas, l'entreprise a émis un nouvel avertissement de sécurité. Les autorités américaines ont ouvert une enquête pour définir les circonstances exactes de ce troisième accident.

En vidéo sur le même thème : Optimisation fiscale : Ikea dans le collimateur de l’UE