Un rappeur de 22 ans a raconté en direct sur Twitter les minutes qui ont précédé son suicide. Ce drame a suscité une vive émotion au sein des utilisateurs de ce réseau social.

Emotion aux Etats-Unis. Depuis qu’un  rappeur de 22 ans a mis fin à ses jours en direct sur Twitter, c’est toute la communauté du réseau social qui est endeuillée. Le 5 janvier dernier, un jeune homme surnommé Freddy E a en effet décidé de se suicider. Mais avant de commettre l’irréparable, ce dernier a posté de nombreux messages décrivant son état d’esprit. Ses followers (ndlr : personnes qui le suivaient sur Twitter) ont ainsi pu lire : "Si Dieu existe, il me rappelle vers lui. Rien n’a jamais été aussi bon que de sentir ce canon contre mon crâne. Il fait froid et je préfère mourir que de vivre seul", "Tout va mal", "Mets le doigt sur la détente", "Je t’aime Maman", "Je t’aime Papa", "Je t’aime Katherine" ou encore "Je suis désolé". Avant d’appuyer sur la détente de son arme à feu, Freddy a également relaté le déroulement de dernière journée. Il a notamment évoqué sa tristesse, la solitude qui le rongeait et les insomnies qui rythmaient ses nuits.

Son père annonce sa mort sur Facebook

Malgré les nombreux messages postés par ses followers pour tenter de le dissuader de mettre fin à ses jours, le jeune rappeur a préféré en finir. Après plusieurs heures sans nouvelles de Freddy E, c’est finalement son père qui a annoncé sa mort sur son compte Facebook. Le 6 janvier, il a en effet écrit que son fils s’était tiré une balle dans la tête. Alors que le jeune homme avait plus de 130.000 followers, "Je suis désolé" a été retweetté plus de 8.000 fois.

Publicité
Twitter rappelle qu’il est possible aux personnes témoins de ce genre de situations dramatiques de lancer une alerte avec qu’il ne soit trop tard. Il faut pour cela envoyer un mail à Lawenforcement@twitter.com.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité