Un homme d’une quarantaine d’années a récemment été retrouvé dans une forêt du Maine, aux Etats-Unis. Reclus depuis plus de 25 ans, il aurait commis plusieurs cambriolages qui auraient mis les enquêteurs sur sa trace.

Fini la vie de reclus. Après 27 ans passés dans une forêt du Maine (Etats-Unis) à vivre reclus, Christopher Knight, un homme de 47 ans a finalement été arrêté il y a quelques jours. Mais si cet Américain n’a parlé à personne depuis le milieu des années 1990, il a toutefois commis des cambriolages dans les environs. Ce sont en effet ces larcins qui lui ont permis de vivre pendant toutes ces années. L’homme n’avait pour seuls biens qu’une tente, un réchaud et un poste de radio. Le reste, il se débrouillait à sa manière pour se le procurer.

D’après The Guardian, l’ermite était connu des habitants du bois où il se cachait. Avec le temps, ces derniers auraient pris l’habitude de lui laisser de la nourriture sur le pas de leur porte. Une manière de le soutenir mais également de le dissuader de cambrioler leurs maisons.

Publicité
Pris la main dans le sacCe sont d’ailleurs les vols que l’ermite a commis qui ont fini par mettre un terme à sa vie de reclus. Les policiers américains ont en effet réussi à arrêter le voleur alors qu’il tentait de cambrioler un camp d’accueil pour personnes handicapées. Lassé de se faire voler de la nourriture, celui-ci avait récemment installé un système d’alarme. "Il rentrait ici comme on rentre dans un magasin Wal-Mart", a déploré Harvé Chesley, le directeur du site. Christopher Knight dérobait non seulement de la nourriture mais également des bouteilles de gaz au camp d’accueil. Celles-ci lui servaient ensuite à cuisiner de manière plus discrète qu’en faisant un feu.

Placé en détention, l’ermite n’a toujours pas expliqué les raisons de son isolement.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité