Ce dimanche, un garçon âgé de trois ans a tué son petit frère d’un an en lui tirant une balle dans la tête à Cleveland aux Etats-Unis.

Un nouveau drame causé par des armes à feu a secoué les Etats-Unis ce dimanche. Un petit garçon de trois ans a tué son petit frère en lui tirant une balle de revolver dans le visage, rapporte L’Obs. Le bébé d’un an, baptisé Braylon Robinson, a été transporté à l’hôpital mais n’a pas pu être sauvé. L’accident s’est produit dans la maison familiale à Cleveland dans l’Ohio, au nord-est des Etats-Unis.

"C'est encore une fois une mort insensée, dans cette ville"

"C'est un jour sombre pour Cleveland", a confié le chef de la police de la ville, Calvin William à newsnet5, une filiale de la chaîne américaine ABC. Avant de poursuivre : "Il faut mettre fin à cette fascination pour les armes de poing, pas seulement en ville, mais dans tout le pays. C'est encore une fois une mort insensée, dans cette ville".

"Un garçon de trois ans ne peut pas être tenu responsable de ce genre de tragédie"

Les enquêteurs essayent d’en savoir plus sur l’origine de l’arme et les circonstances du drame. Il semblerait qu’un adulte se trouvait dans la maison au moment du drame. Le chef de police a fait savoir que la personne qui a fait entrer cette arme dans la maison et l’a laissée à portée de l’enfant devra répondre de sa négligence. "Un garçon de trois ans ne peut pas être tenu responsable de ce genre de tragédie", a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : "Il doit y avoir un adulte qui a introduit l'arme dans la maison, qui l'a chargée, et qui savait qu'elle était là, mais qui n'a pris aucune mesure de sécurité". Selon les voisins, une femme ainsi que ses trois enfants vivaient dans cette maison.

Lire aussi -États-Unis : un enfant de deux ans tue sa mère accidentellement avec l’arme qu’elle avait dans son sac

Publicité
Les accidents provoqués par des armes à feu sont monnaie courant aux Etats-Unis. En décembre dernier, un enfant âgé de deux ans avait tué sa mère dans un supermarché en jouant avec l’arme qu’elle transportait dans son sac à main. L’association américaine "Everytown For Gun Safety" a indiqué qu’au moins 100 enfants ont été tués accidentellement par une arme à feu sur le territoire américain en 2013. Une autre association, Evolve, avait alors diffusé une campagne humoristique pour encourager un meilleur contrôle des armes à feu dans les ménages en remplaçant les armes par des godemichets. L’administration Obama n’est toujours pas parvenue à endiguer ce phénomène.

Voir la vidéo : Campagne Evolve : Un pistolet ou un godemichet, "s'ils le trouvent, ils joueront avec"

mots-clés : Etats-unis, Cleveland, Bébé

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité