La famille faisait les courses dans un supermarché de l'Idaho lorsque le drame s'est produit.

Un drame qui relance le débat sur les armes à feu aux États-Unis. Mardi 30 décembre, un petit garçon de deux ans a accidentellement tué sa mère dans un supermarché à Hayden, dans l’Idaho (États-Unis). Le bambin était assis dans le chariot lorsqu’il s’est saisi du pistolet que sa mère gardait dans son sac. Les policiers, cités par l’AFP, expliquent que "les tirs semblent accidentels" et que la victime était décédée lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux.

Celle-ci faisait des courses avec son enfant de deux ans mais aussi avec d’autres membres de la famille. "Personne d’autre n’a été blessé" a indiqué un officier à la presse locale pointant la nécessité de se montrer responsable et d’assurer sa propre sécurité lorsque l’on porte une telle arme. "J’imagine que toutes les mesures de précaution n’ont pas été prises" a-t-il ajouté.

Publicité
Comme le rappelle France TV Info, ce drame n’est pas un cas isolé. En août dernier, c’est une fillette de 9 ans qui avait abattu accidentellement son professeur avec une mitraillette. Pour l’heure, l’administration Obama n’a pas toujours pas réussi à faire voter un durcissement de la législation sur les armes à feu et ce, malgré les nombreuses tueries qui ont lieu outre-Atlantique.  

    

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité