Pour pouvoir passer ses journées à surfer sur Internet au travail, un ingénieur américain avait trouvé l’astuce : sous-traiter l’ensemble de son travail à une entreprise chinoise pour 20% de son salaire. Il a finalement été pris la main dans le sac. Retour sur cette incroyable histoire.

Un petit malin. Si l’adage dit que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, il semblerait que "Bob", un ingénieur informatique américain dont le véritable n'a pas été dévoilé ne soit pas de cet avis. Considéré comme un employé modèle par ses employeurs, cet homme sous-traitait à l’insu de tous l’ensemble de son travail à une société basée en Chine. Pour 20% de son salaire chaque mois, il pouvait ensuite passer ses journées entières à surfer sur Internet pendant que d’autres faisaient son travail à sa place.

Son astucieux stratagème a été révélé l’an dernier par une équipe de l’opérateur américain de télécommunications Verizon. Une mystérieuse connexion sécurisée en provenance de Chine vers le réseau interne d’une entreprise aux Etats-Unis a en effet mis lui à en effet mis la puce à l’oreille. L’un des membres de l’équipe, Andrew Valentine a ensuite raconté son incroyable découverte sur un blog.

Publicité
C'était le meilleur employé de l'immeubleLes lecteurs de son blog découvrent ainsi qu’une journée type de Bob commençait à 9h30 par un tour sur le réseau social Reddit et une séance de visionnage de vidéos de chats. Le "salarié modèle" partait ensuite déjeuner vers 11h30 avant de consacrer son après-midi à surfer sur des sites marchands et d’autres réseaux sociaux comme Facebook et Linkedln. Avant de partir, l’employé consciencieux envoyait également un mail à ses supérieurs pour les informer du travail qu’il avait soi-disant effectué pendant la journée. "Le meilleur, c’est que toutes ces dernières années cet employé a  reçu des compliments pour son travail. Ses rapports étaient propres, bien écrits et remis en temps et en heure", a commenté l’expert de Verizon. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité