La ville de Chattanooga, dans le Tennessee (États-Unis), est sous le choc. Jeudi, un tireur solitaire a tué quatre soldats lors d’une double fusillade visant des bâtiments militaires, avant d’être lui-même abattu par les forces de police.

Des Marines pris pour cibles

Rien ne laissait présager qu’un tel drame allait toucher la petite ville de Chattanoonga, située au sud des États-Unis, dans le Tennessee. Jeudi matin, un tireur identifié par le FBI comme étant Mohammod Youssuf Abdulazeez, a abattu quatre Marines lors d’une fusillade au centre des réservistes de la Navy et du corps des Marines. L’homme de 24 ans a également blessé trois autres personnes, dont un recruteur et un policier, avant d’être finalement tué par les autorités sur place, souligne Europe 1.

 

"Nous ne connaissons pas encore tous les détails", a indiqué le président américain Barack Obama, précisant que l’auteur de l’attaque "semble avoir agi seul". De son côté, la police fédérale a perquisitionné la maison de l’individu, originaire du Koweit, afin de trouver des éléments d’enquête. "Nous examinerons toutes les possibilités, terrorisme, intérieur ou international, ou bien simple acte criminel", a déclaré Ed Reinhold, un représentant du FBI.

 

Peu avant le drame, l’homme a d’abord ouvert le feu sur un centre de recrutement où plusieurs forces armées sont présentes. Il n’a cependant fait aucune victime dans ce bâtiment.