Deux journalistes américains sont décédés après avoir été atteints par des coups de feu lors d'une émission en direct. La police a identifié puis poursuivi le tireur qui a tenté de mettre fin à ses jours. 

Capture Facebook

Deux journalistes américains sont décédés ce mercredi matin après avoir été touchés par des coups de feux lors d'une émission en direct de la chaîne locale WDBJ7 de l'Etat de Virginie, aux Etats-Unis. 

CNN, qui avait d'abord annoncé que le tireur s'était suicidé, a corrigé cette information, révélant que ce dernier a tenté de mettre fin à ses jours mais qu'il est toujours en vie. Il serait cependant grièvement blessé. 

Selon une information rapportée par France Info, le gouverneur de Virginie Terry McAuliffe a annoncé qu'il pourrait s'agir "d'un employé mécontent de la chaîne". Il s'agirait de Vester Flanagan qui travaillait pour la chaîne sous le pseudonyme de Bryce Williams, il était licencié depuis peu. 

Selon CNN, deux vidéos de la tuerie aurait été postées sur Twitter et Facebook sous le pseudo de Bryce Williams. Le message accompagnant les vidéos suggèrerait que le tueur aurait filmé la scène. Le compte Twitter et Facebook rattaché à ce pseudonyme ont été suspendus. Une capture d'écran du compte Twitter a cependant pu être réalisée. "Alison a fait des commentaires racistes" peut-on notamment y lire. 

La chaîne de télé a affirmé sur Twitter ne pas encore savoir ce qu'il s'est passé. Sur la vidéo du direct, on voit la journaliste interviewer une femme avant d'entendre des coups de feu puis de voir la caméra tomber. On peut également apercevoir la journaliste courir avant que la vidéo ne coupe. De retour sur le plateau de la chaîne de télé, on peut lire la confusion dans le regard de la présentatrice qui déclare : "Nous ne sommes pas sûr de ce qui est arrivé. Nous vous tiendrons bien entendu informés dès que nous saurons ce qu'étaient ces sons".

Selon le site Mashable, la personne interviewée lorsque les coups de feu ont retenti a été touchée dans le dos, elle a été hospitalisée.

La journaliste Allison Parker et son cameraman, Adam Ward, étaient âgés de 27 et 24 ans. Le patron de la chaîne est passé à l'antenne en personne pour annoncer le décès de la journaliste et du cameraman. "Nous n'en connaissons pas la raison. Nous ne savons pas qui est le tueur" a-t-il déclaré. De nombreux hommages ont également été postés sur Twitter. 

Publicité
Le petit ami de la journaliste, qui travaille à la même chaîne, a lui aussi rendu hommage à sa compagne. "Nous ne le disions pas publiquement mais Alison Parker et moi étions très amoureux. Nous venions d'emménager ensemble. Je suis en état de choc" a-t-il déclaré sur Twitter, partageant une photo de leur couple.

 

La police est actuellement à la recherche du tireur que l'on peut apercevoir brièvement à l'écran sur la vidéo du drame (voir la capture ci-dessus). 

 

Voir un reportage sur le sujet : Journalistes tués aux Etats-Unis : "Nous avons entendu des cris, puis plus rien"

 

mots-clés : Police, Fusillade

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité