En vacances en Espagne, une famille originaire de Gironde a été accusée de vol puis agressée par les vigiles de l'enseigne où elle faisait ses courses pour le réveillon. L'un des enfants a filmé la scène avec son téléphone portable.

Capture d'écran vidéo Youtube

La famille Naud, en vacances en Espagne, s'est faite agressée le 30 janvier dernier par des vigiles du supermarché, en l'occurence un Carrefour, où elle faisait ses courses du réveillon. L'histoire a débuté après leur passage en caisse. En sortant de la grande surface, le portique de sécurité a sonné au passage de la mère de famille, Alice Naud, une trentenaire d'origine camerounaise.

Pas de preuve d'un vol

Après que la sonnerie a retenti, la caissière a appelé les vigiles. Le sac d'Alice Naud a alors été fouillé et rien a été trouvé. Les vigiles ont finalement conduit la mère dans une pièce isolée. Jean-Louis Naud et ses enfants se sont donc empressés de les suivre. Puis le personnel de sécurité a demandé à la femme de vider son sac à main et lui a fait une fouille au corps.

"Quand je vois qu'il tripote ma femme. Je vous laisse imaginer comment je peux réagir dans la tête", s'est ému Jean-Louis Naud au micro de France Bleu. Ne trouvant aucun objet volé sur Alice Naud, les vigiles ont commencé à fouiller le mari. Toujours sans succès. Ils se sont alors dirigés vers les deux enfants. Le couple a tenté de s'interposer. Cependant les deux employés leur ont craché dessus et ont commencé à les frapper. Jean-Louis Naud a alors eu une côte cassée. A ce moment, l'un des enfants pleurait, tandis que l'autre en a profité pour filmer la scène. La famille Naud est finalement sortie du supermarché après cet échange sans que la police n'ait été avertie.

L'ambassade s'excuse

Publicité
Après cette séquence, la famille Naud s'est décidée à déposer plainte. Par hasard, ils ont rencontré une famille espagnole qui connait des avocats. Le dossier a alors été pris en charge par une magistrate espagnole. En Espagne, l’affaire a fait vite les Unes. L'ambassade de France a même appellé le couple pour s'excuser et s'est occupée de joindre la société de vigiles et l'enseigne française de supermarché.

Vidéo : sujet espagnol à propos de cette famille

Publicité