Le torero Victor Barrio, âgé de 29 ans, est décédé samedi lors de la feria de Teruel après avoir été violemment encorné au niveau du thorax. 

C’est une première depuis trente ans chez nos voisins espagnols : un torero est mort lors d’une représentation samedi à la feria de Teruel (centre-est de l’Espagne).

Devant des milliers de spectateurs en tribunes, Victor Barrio, jeune torero de 29 ans, est mort après avoir été violemment encorné au niveau du thorax.

Sur les images télévisées, on peut voir le torero enchaîner les passes très près du taureau avant que celui-ci ne le charge brutalement. A terre, Victor Barrio a ensuite reçu des coups de corne don l’un lui a perforé un poumon.

A lire aussiManuel Valls interdit à ses ministres d'assister à une corrida

Le dernier torero espagnol mort remontait à 1985

L’homme de 29 ans est resté quelques secondes au sol, manifestement inconscient avant que la bête ne s’éloigne. L’infirmerie des arènes a constaté sa mort à 20h25.

Les festivités qui devaient avoir lieu à l’issue de cette dernière journée de corrida ont été annulées.

Publicité
Le dernier torero mort en exercice était José Cubero "El Yijo", âgé seulement de 21 ans, encorné au cœur en 1985. L'année dernière, un autre célèbre torero espagnol, Francisco Rivera "Paquirri", avait été gravement blessé après un coup de corne à l'aine. Son père avait été tué dans des circonstances semblables en Andalousie en 1984.

Vidéo sur le même thème : Un “bain de sang” à Pampelune pour protester contre la corrida