Un responsable du Pentagone a annoncé jeudi qu’un tir américain avait très probablement tué un Français converti à l’islam et parti faire le jihad en Syrie.

David Daoud Drugeon aurait été tué. Ce Français de 24 ans, originaire de Bretagne, converti à l’islam et parti faire le jihad en Syrie aurait récemment été tué par un tir américain."Je pense qu’on l’a eu", a en effet déclaré jeudi un responsable du Pentagone qui a préféré garder l’anonymant, sans plus de détails.

Tué lors d’une attaque menée par un droneSelon les premiers éléments recueillis, le Français était un membre important du groupe djihadiste Khorasan et aurait été tué lors d’une attaque menée par un drone dans le nord-ouest de la Syrie. "Le chauffeur du véhicule aurait perdu une jambe et devrait mourir, selon des sources ayant connaissance de l’opération. Une seconde personne, qui serait Drugeon, a été tuée", croit savoir la chaîne de télévision Fox News.

"Il faisait partie de nos cibles"Expert en explosifs, il travaillait pour un groupe d’Al-Qaïda, Khorassan, qui planifie des attentats dans des pays occidentaux. Aussi, les services américains étaient sur ses traces depuis plusieurs mois. "Il faisait partie de nos cibles", a ajouté cette même source. David Drugeon "est un élément dangereux de ce groupe. A chaque fois que nous éliminons l’un de ses dirigeants, c’est une bonne chose", a de son côté estimé sur un forum le général Lloyd Austin, patron du commandement militaire américain pour la région (Centcom) qui supervise la campagne de frappes aériennes en Irak et en Syrie. "Depuis un an, trois juges français enquêtent sur David Daoud Drugeon", indique également Europe 1. "En Syrie, il est soupçonné d'être responsable de la formation de nouvelles recrues. Ces apprentis djihadistes qui affluent du monde entier, et de France, tout comme lui", explique également la radio.

Publicité
Le nom de David Drugeon avait déjà été évoqué il y a un mois lorsque le groupe de presse américain McClatchy avait affirmé qu'un ancien officier du renseignement français avait rejoint les rangs du jihad en Syrie et avait été la cible fin septembre d'une frappe américaine. Les autorités françaises ne s'étaient cependant pas exprimées sur ce sujet.

Le décès de David Daoud Drugeon devrait être confirmé d’ici quelques jours.

Vidéo sur le même thème : David Daoud Drugeon aurait été abattu en Syrie