Depuis jeudi, des milliers de personnes ont fait le déplacement sur la célèbre plaine de Waterloo, en Belgique, pour célébrer durant trois jours le bicentenaire d’une des plus grandes batailles de l’Histoire.

Près de 5 000 figurants

Les canons ont été nettoyés, les fusils chargés et les chevaux attelés. Deux cents ans après s’être entre-tués dans l’une des batailles les plus sanglantes de l’Histoire, les Européens se sont retrouvés jeudi à Waterloo, au sud de Bruxelles, non pas pour perpétuer les hostilités, mais pour célébrer la paix.

 

Les festivités se sont déroulées, et se dérouleront encore jusqu’à dimanche, sur la plaine belge, qui fut pendant des heures un véritable champ de bataille. Sur place, près de 5 000 figurants et 180 000 visiteurs ont fait le déplacement. Parmi eux : les descendants des chefs des armées française, anglaise et allemande, qui ont scellé leur réconciliation lors d’une cérémonie d’ouverture.

 

Au programme de ces trois jours : reconstitutions des moments clés de la bataille, spectacles de sons et lumières, exercices de tir, ou encore exposition de l’armement et des équipements. De quoi ravir les passionnés de l’époque napoléonienne !