Une adolescente de 11 ans s'est noyée mardi au Pakistan en tentant de se photographier au bord d'un fleuve. Ses parents, qui l'ont suivie pour la sauver, ont subi le même sort.

Pendant des vacances avec sa famille dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, au Pakistan, une jeune fille de 11 ans a tenté mardi de prendre un selfie pour immortaliser sa visite du fleuve Kunhar. Malheureusement, elle a perdu l'équilibre et s'est retrouvée dans le torrent.

Sous les yeux médusés des touristes, sa mère a plongé pour la secourir. Son père, inquiet de ne pas les voir refaire surface, s'est jeté à son tour dans le courant. La fille et la mère, dont les cadavres ont été retrouvés par la police pakistanaise, se sont noyées. Selon Le Parisien, le corps du père reste introuvable.

À lire aussi – Tuée par un train après un selfie, sa mère doit payer 19 000 euros

Un fleuve traître

Les parents étaient tout deux médecins et venaient du Pendjab, une région indienne limitrophe du Pakistan. Ils laissent derrière eux deux enfants, une fille de 9 ans et un garçon de 6 ans qui seront remis à leurs proches. La police pakistanaise assure qu'en attendant, "tous les deux sont sous la protection de l'administration locale".

Publicité
Près du fleuve Kunhar se trouve le village de Beesian, une zone touristique entourée de montagnes. C'est l'aspect inoffensif de l'endroit qui fourvoie les étrangers, selon un responsable local interrogé par le Parisien. Malgré les panneaux d'avertissement placés au bord du cours d'eau, les touristes "ne se rendent pas compte de la profondeur" du fleuve et y glissent régulièrement sans pouvoir reprendre pied. 

Vidéo sur le même thème – Il sauve une fillette de la noyade

Publicité