Une étudiante de 20 ans fait partie des survivants du séisme qui a frappé l'Italie la semaine dernière. Elle avait également survécu au naufrage du paquebot de croisière Costa Concordia, en janvier 2012.

Les catastrophes semblent poursuivre Nicole Di Mario, bien qu'elle s'en sorte toujours. En 2012, elle était à bord du paquebot Costa Concordia lorsque celui-ci a sombré non loin de l’île italienne du Giglio. Et mardi dernier, elle a subi les secousses du tremblement de terre ayant frappé le centre de l'Italie.

Rendue dans la ville de Borbone pour l'enterrement de sa grand-mère, l'étudiante de 20 ans dormait chez ses parents au moment du séisme. Dans un entretien accordé au Corriere di Rieti, repris par BFM TV, elle raconte que "tout tremblait". Elle relate sa "peur" et explique : "Nous avons passé la nuit d'abord sur un terrain de foot puis dans les champs".

À lire aussi – Italie : les images du terrible séisme qui a fait au moins 291 morts

Chance et réflexes

Lors du naufrage du Costa Concordia, Nicole Di Mario s'est retrouvée "bloquée dans la chambre parce que le navire s'était incliné". Elle avait cependant réussi à trouver un gilet de sauvetage puis avait sauté dans une chaloupe. Une aventure plutôt étrange pour celle qui participait au concours de "Miss Ombrie" jeudi.

Publicité
"Le sentiment d'impuissance face à ce qu'il se passait était encore plus fort", a-t-elle déclaré au Corriere di Rieti en évoquant les événements de la semaine dernière. Heureusement, elle a de nouveau eu de bons réflexes... et beaucoup de chance.

Vidéo sur le même thème – Costa Concordia : le paquebot vu de l’intérieur

Publicité