Lundi dernier, 51 personnes ont été tuées dans les violences au Caire (Egypte). Parmi elles se trouvait un jeune photographe de 26 ans, Ahmed Samir Assem, tué par balle. Présent sur les lieux, le jeune homme couvrait les événements avant d’être pris pour cible par un sniper. Découvrez comment il a filmé sa popre mort.

Un jeune égyptien a été tué lundi dernier lors des affrontements qui ont fait 51 morts au Caire (Egypte). Le jeune homme, photographe de profession, a filmé sa propre mort. Sur la vidéo qu'il a tourné, on peut apercevoir un tireur embusqué sur le toit d’un bâtiment qui fait feu sur la foule. Après plusieurs coups de feu, le sniper se tourne alors vers l’objectif du photographe le prend pour cible.Après un tir et l'image se coupe brutalement : le jeune est tué sur le coup.

Des affrontements d'une grande violenceAlors que le jeune homme couvrait les évènements pour le journal officiel du Parti Liberté et Justice des Frères musulmans, il aurait été pris pour cible par l’une des répressions les plus violentes depuis la prise du pouvoir par les généraux égyptiens.

Publicité
Ces violences auraient eu lieu lors de manifestations organisées par des pro-Morsi. Ces derniers soutiennent le président déchu élu au suffrage universel l’an dernier avec tout juste 51,4% des voix.

Le Telegraph, qui a réussi à se procurer les images du jeune photographe, a par ailleurs déclaré que les circonstances de la prise de la vidéo sont encore floues.

Regardez la vidéo du jeune photographe.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :