L'ex-chef de l'Etat égyptien Mohamed Morsi a été condamné samedi à la peine de mort, deux ans après avoir été destitué par l'armée. 

Deux ans après sa destitution par l'armée, l'ancien président islamiste d'Egypte, Mohamed Morsi, a finalement été condamné samedi à la peine de mort. Une centaine d'autres accusés, dont des hauts responsables de sa confrérie des Frères musulmans, ont également été condamnés à la peine capitale.

L'ex-chef de l'Etat était jugé dans deux procès, le premier pour espionnage de 2005 à 2013, notamment au profit du Hamas, du Hezbollah et de l'Iran, et le second pour des évasions de prison. C'est dans ce deuxième procès qu'il a écopé de la peine de mort.  

Déjà condamné à 20 ans de prison 

La sentence doit désormais "recueillir l'avis - non contraignant - du mufti d'Égypte avant d'être confirmée ou infirmée", rappelle Le Point.

Publicité
Mohamed Morsi avait été renversé en juillet 2013 par l'ex-chef de l'armée et actuel chef de l'Etat Abdel Fattah al-Sissi. L'ancien président avait déjà été condamné en avril dernier à une peine de 20 ans de prison pour incitation à la violence contre des manifestants de l'opposition lorsqu'il était au pouvoir.

En vidéo sur le même thème - Egypte : Mohamed Morsi condamné à 20 ans de prison 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité