Marte Dalelv était en voyage d’affaires à Dubaï quand, lors d’une soirée entre collègues, elle a été victime d’un viol en mars dernier. La jeune femme a aussitôt porté plainte, mais a été condamnée à 16 mois de prison pour comportement indécent. Elle vient d'être graciée.

Marte Dalelv, une jeune architecte d’intérieur norvégienne, a été condamnée jeudi dernier à 16 mois de prison par un tribunal de Dubaï. Son crime : avoir été violée. En mars dernier, la jeune femme de 24 ans était à Dubaï pour voyage d’affaires, quand, à l’occasion d’une soirée entre collègues, elle a été victime d’un viol. Marte Dalelv s’est alors rendue au commissariat pour porter plainte, mais, accusée d’adultère, elle s’est vu confisquer passeport et argent. Un tribunal  l'a condamnée à 16 mois de prison pour comportement indécent (c’est-à-dire relation sexuelle hors mariage), parjure et consommation d’alcool.« Des actes qui dans notre région du monde ne sont même pas des délits »Espen Barth Eide, le ministre norvégien des Affaires étrangères a aussitôt fait part de sa stupéfaction. « Il semble très étrange qu'une personne qui dénonce un viol soit condamnée pour des actes qui dans notre région du monde ne sont même pas des délits » a-t-il déclaré, indiquant qu’il avait tenté de joindre son homologue des Emirats arabes unis vendredi dernier, sans toutefois pouvoir obtenir de parler à quelqu’un en ce jour de prière et en période de ramadan.

Publicité
Appel à l'aideDe son côté, Marte Dalelv avait trouvé refuge dans une église norvégienne. Dans son pays d’origine, Le sort de la jeune femme avait ému, et l’opposition avait demandé au gouvernement de tout faire pour aider au mieux la jeune femme. « Le moins que les autorités norvégiennes puissent faire est de la laisser résider à l'ambassade d'Abou Dhabi, où elle ne pourrait pas être appréhendée » a estimé Per Willy Amundsen, un parlementaire du Parti du progrès. Marte Dalelv a finalement été graciée ce lundi. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité