Des hackers chinois auraient réussi à s’introduire dans l’ordinateur de plusieurs diplomates étrangers et à voler des documents en leur envoyant des photos de Carla Bruni nue. Une ruse qui a visiblement fonctionné à merveille.

© Abaca Press

Piégés par des photos de Carla Bruni en tenue d’Eve. C’est la mésaventure vécue par plusieurs diplomates étrangers a révélé le New York Times ce mardi. Le quotidien américain a en effet enquêté et découvert que les ordinateurs de plusieurs diplomates européens auraient subi de nombreuses tentatives d’infiltration de la part de hackers chinois, qui cherchaient apparemment à comprendre la vision européenne des Etats-Unis ou du Japon avant la tenue d’un sommet du G20 à Paris en 2011.

Le phishing, simple mais efficaceLes pirates chinois auraient ainsi utilisé une technique bien rodée sur internet : celle du « phishing ». Cette méthode consiste à envoyer un email piégé qui, lorsqu’il sera ouvert par son destinataire, permet à son expéditeur de s’infiltrer dans l’ordinateur et d’avoir accès aux données stockées sur le disque dur. Selon le New York Times, les hackers auraient ainsi envoyé un mail leur indiquant qu’ils pourraient voir des photos de Carla Bruni entièrement nue pour arriver à leurs fins. Une méthode qui a visiblement bien fonctionné puisque plusieurs documents ont ainsi été volés.

Publicité
Qui sont les pirates ?D’après le quotidien américain, le Portugal, la Hongrie, la Bulgarie, la République Tchèque ou encore la Lettonie ont été victimes de ces piratages. « Excepté le fait qu'ils sont chinois, nous ne savons pas qui sont les assaillants et quelles sont leurs motivations » a confié au journal Nart Villeneuve, qui a participé à l’enquête. S’agit-il d’officiels ou non, le mystère reste entier. Le New York Times ne dit pas non plus si les diplomates piégés ont réellement pu voir les photos de Carla Bruni.

En vidéo sur le même thème : Carla Bruni oublie les paroles de sa chanson 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité