Un député russe a déposé un projet de loi au Parlement pour accorder deux jours de congés payés par mois aux femmes pendant leurs règles.

C’est un projet de loi insolite qui vient d’être déposé au Parlement russe. En effet, un député russe a invité la Douma, l’équivalent de l’Assemblée nationale en France, à accorder aux femmes deux jours de congés payés par mois pendant leurs règles. Ainsi, il souhaite mieux protéger les femmes sur leur lieu de travail. "Pendant cette période (des menstruations), la plupart des femmes ont une sensation d'inconfort psychologique et physiologique. La douleur est parfois si forte pour le beau sexe qu'il est nécessaire d'appeler une ambulance", a écrit le député russe, Mikhaïl Degtiarev.

Moins d’un pourcent des suffrages

Publicité
Le député explique que la douleur rencontrée par les femmes pendant cette période augmente la fatigue, les troubles de la mémoire et l'efficacité au travail, et provoque par ailleurs des réactions émotives très nettes. Ce député aurait-il trouvé la solution miracle pour épargner aux femmes ces souffrances insupportables ? Rien n’est moins sûr. A 32 ans, marié et père de deux garçons, Mikhaïl Degtiarev, membre du Parti libéral-démocrate de Russie (LDPR), a peut-être vu dans ce projet de loi un moyen de se faire connaître de l’opinion publique. En effet, candidat à la mairie de Moscou aux municipales du 8 septembre, il est seulement crédité de moins d’un pourcent des suffrages. A quand une loi pour les hommes les lendemains de cuite ? 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :