Plusieurs habitants d’une ville en Caroline du Sud (Etats-Unis) assurent avoir vu des clowns terrifiants ces derniers jours. La police ne possède pas de preuves suffisantes pour confirmer la présence de ces personnages.

Souvent, les clowns font rire, parfois ils font peur. En Caroline du Sud, aux Etats-Unis, c’est la deuxième option qui habite les habitants. Comme l’explique Washington Post, dans la ville de Greenville, des patrouilles de police circulent depuis quelques jours après l’alerte de plusieurs résidents qui assurent avoir vu des clowns inquiétants.

A lire aussi - Le clown sanguinaire : le gag le plus effrayant au monde

Les clowns auraient montré de l’argent aux enfants

Une femme a notamment indiqué avoir vu, le 19 août dernier, "plusieurs clowns dans les bois qui allumaient des lasers de couleur verte". La nuit suivant, elle explique que son fils a entendu, juste à l’extérieur de leur maison, des bruits de "chaînes et des claquements". Un autre témoin indique qu’un clown avec un large nez clignotant errait dans le quartier de Fleetwood Manor.

Un habitant de Greenville, James Arnold, a raconté à Buzz Feed que ses enfants, âgés de 10 et 13 ans, ont décrit "des clowns dans les bois " qui voulaient "qu’on les rejoigne". "Certains avaient des chaînes, d’autres des couteaux. Ils montraient de l’argent liquide en lâchant, ‘venez-ci, nous avons des bonbons pour vous’", auraient expliqué les petits à leur père.

Un clown avait déjà effrayé une ville américaine début août

Malgré ces nombreux témoignages, il n’existe aucune preuve suffisante pour confirmer la présence de ces personnages. A travers une lettre écrite, le concierge d’un complexe d’appartement a conseillé aux parents de ne pas laisser les enfants traîner seuls tard le soir. "Il y a eu plusieurs conversations et de nombreuses plaintes au sujet d'un clown ou d'une personne habillée en clown qui essaye de prendre des enfants, ou de les attirer dans les bois", peut-on lire dans la lettre.

Publicité
Dans le même genre, plus tôt dans le mois, à Green Bay dans le Wisconsin, des habitants avaient expliqué avoir un vu un clown effrayant qui tenaient des ballons noirs dans le centre-ville. Le chef de la police locale avait assuré que son équipe ne pouvait rien faire car "la personne n'enfreint pas la loi". "Elle a le droit de marcher déguisé en clown partout où elle veut ". En réalité, l’apparition de ce clown était une opération marketing pour promouvoir Gags, un film d’horreur indépendant.

Vidéo sur le même thème : Le clown tueur revient... avec son oncle ! Le retour du gag le plus effrayant du monde

Publicité