Les chercheurs sont bouche bée face à l’impressionnante taille des araignées vivant dans l’océan Antarctique. Certaines d’entre elles atteignent jusqu'à 25 centimètres de diamètre. 

Au plus profond des océans se cachent de mystérieuses créatures. Les scientifiques en ont encore eu récemment la preuve en découvrant d’énormes araignées de mer mesurant près de 25 centimètres de diamètre dans l’océan Antarctique. Et les arachnides ont de quoi faire peur. Munies de huit longues et fines pattes et d’un tout petit corps, leur apparence diffère largement des araignées terrestres.

A lire aussi - Australie : une étrange créature marine découverte sur une plage

Malgré leur taille volumineuse, les chercheurs en sont sûrs : ces araignées ont été répertoriées ailleurs dans le monde mais elles sont d’ordinaire bien plus petites. Alors comment se fait-il qu’elles aient atteint de telles proportions dans l’océan polaire ? Selon les scientifiques, un phénomène naturel encore inexpliqué pourrait en être la cause. Il s’agit du gigantisme polaire.

Les animaux grandissent plus vite sur les pôles

Publicité
En effet, le gigantisme polaire aurait pour effet de faire grandir les animaux bien plus rapidement et de manière bien plus importante qu’ailleurs sur le globe. Les araignées de mer ne seraient ainsi pas les seules touchées par ce phénomène. Le même constat a été établi à propos des mollusques, des étoiles de mer ou encore des crustacés. Selon une équipe de chercheurs américains, ce phénomène s’expliquerait par une concentration en oxygène plus forte dans l’eau froide que dans l’eau tempérée.

En vidéo sur le même thème - Les araignées de mer en Antarctique