Un enfant a récemment réussi à s'enfuir d'un camp d'entraînement de Daesh, en Irak. Il a ensuite raconté son embrigadement et comment il a appris à exécuter les "infidèles".

Yahya, un jeune garçon de 14 ans, a vécu l'endoctrinement au sein de l'Etat Islamique. Après avoir fui un camp du nord de l'Irak, il a raconté à des journalistes comment Daesh entraîne les enfants à devenir des soldats et leur apprend les techniques de décapitation.

À lire aussi - En image : les japonais ridiculisent Daesh

L'adolescent était formé en compagnie de "quelque cent-vingt garçons", a rapporté l'Associated Press (AP). Alors que les enfants devaient visionner des vidéos atroces d'exécutions et de décapitations, leurs instructeurs leur confiaient des poupées. Ces dernières leur servaient de mannequins sur lesquels s'entraîner à manier la lame. "Ils m'ont appris comment tenir l'épée et comment frapper droit. Ils m'ont dit que c'était la tête d'un infidèle", a expliqué Yahya aux journalistes de l'AP. La première fois, il a dû recommencer à deux ou trois reprises "avant que la tête de sa poupée se détache".

Enlevés à leur famille

Publicité
Comme beaucoup d'autres enfants soldats, Yahya a été enlevé à ses parents. En Irak les communautés yézidis sont traquées et persécutées: tandis que les hommes sont exécutés, les femmes, elles, sont réduites en esclavage. En ce qui concerne les enfants, "l'Etat Islamique compte les rééduquer...". Ils sont alors convertis de force et entraînés aux techniques de combats. Selon Slate, les enfants sont ensuite envoyés en première ligne, forcés à combattre et à donner leur sang au soldats jihadistes blessés.

Depuis le 18 juillet dernier, une vidéo a même été diffusée par l'EI montrant la décapitation d'un officier syrien  par un enfant qui l'a exécuté.

Video sur le même thème : Daesh est "pire que le nazisme" pour Mgr Yousif Mirkis