Kenneth Bae, 44 ans, citoyen américain d'origine coréenne s'est vu infliger une peine de 15 ans en camp de travail. L'information a été révélée jeudi par KCNA, l'agence de presse officielle du régime de Pyongyang.

Pae Jun-ho, de son nom américain Kenneth Bao avait été arrêté  le 3 novembre 2012 dans la ville de Rason, au nord-est de la Corée du Nord.  Agent de voyage, il guidait un groupe de touristes au moment de son arrestation.

"La Cour suprême l'a condamné à 15 ans de travail forcé pour ce crime" a indiqué l'agence de presse officielle KCNA, sans préciser les charges requises. La condamnation fait seulement état "d'actes hostiles" envers le régime.

Un mystérieux disque durD'après la presse sud-coréenne, un des touristes voyageant avec Kenneth Bao transportait un disque dur, lequel contenait des données sensibles. D'après un militant anti-Pyongyang, il pourrait s'agir de photographies d'enfants présentant des symptômes de malnutrition.

D'autres sources évoquent des enregistrements d'exécutions de dissidents. Dans les deux cas, les documents seraient dérangeants pour le régime de Kim Jong-un.

Une prise d'otage maquillée?Selon les responsables américains, Kenneth Bao pourrait être utilisé comme "monnaie d'échange politique". L'arrestation de Kenneth Bao serait un moyen de forcer Washington à entamer des négociations.

Publicité
En 2009 déjà, Bill Clinton avait du se déplacer en Corée du Nord pour obtenir la libération de deux journalistes américaines.Cette arrestation vient après plusieurs semaines de tentatives d'intimidation nord-coréenne envers les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon. 

Crédit Photo : ©petersnoopy/flickr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité