Cinq personnes sont mortes ce lundi dans un véhicule qui a pris feu sur la place Tiananmen de Pékin (Chine). Au vu des circonstances du drame et selon toutes vraisemblances, il pourrait s'agir d’un attentat.

Capture d'écran Twitter

Que s’est-il passé sur la place, très surveillée, Tiananmen de Pékin en Chine ? Pour l’instant, les autorités chinoises ont décidé de rester muettes. Mais l’explosion d’une voiture ce lundi matin qui a tué 5 personnes et fait 38 blessés inquiète la police locale. D’autant plus qu’elle est venue percuter plusieurs touristes et policiers. "Le conducteur de la jeep et deux passagers ont trouvé la mort", a indiqué l'agence officielle de presse chinoise en précisant que de "nombreux touristes et policiers en service" avaient été blessés par la voiture qui s'est finalement encastrée dans une barrière.

A quelques semaines d’un Congrès qui s’annonce comme déterminant, cet événement pourrait être le fruit d’activistes locaux voulant protester contre le système politique et économique du pays. Cette place Tiananmen, surveillée de près par la police et le regard de Mao Zedong, est hautement symbolique pour le peuple chinois qui avait manifesté sous la répression du gouvernement en 1989 pour obtenir des réformes politiques et démocratiques.

Censure des autorités chinoises

Publicité
Des photos du véhicule en flamme ont été publiés sur les réseaux sociaux en Chine avant que la censure fasse son apparition et les retire. Deux reporters de l’AFP présents sur place ont, quant à eux, indiqué avoir été interpellés alors qu’ils essayaient de se rapprocher de la place Tiananmen. Leur matériel a même été confisqué par la police chinoise. Un grand dispositif policier a ensuite été mis en place pour empêcher quiconque de se rendre sur la célèbre place chinoise et la station de métro menant à Tiananmen a même été fermée. Rien ne doit filtrer pour les autorités chinoises, seul le portrait de Mao a le droit d'avoir son regard sur ce qui s'est passé.

Les images du probable attentat place Tiananmen :

Publicité