Ce 24 avril 2015 marque le centenaire du génocide des Arméniens. Partout à travers le monde, des commémorations ont lieu. De nombreux chefs d'Etats, dont François Hollande, se sont rendus en Arménie pour rendre hommage au 1,5 million de victimes de ce crime lors d'une cérémonie se déroulant au mémorial des victimes. Photos. 

François Hollande à la cérémonie de commémoration, entouré du président chypriote Nicos Anastasiades, de Vladimir Poutine, et du président serbe Tomislav Nikolic

Le 24 avril 1915, le génocide des Arméniens commence avec l'arrestation et l'exécution de notables arméniens par le gouvernement turc. D'autres arrestations et d'autres exécutions ou déportations ont eu lieu dans l'Empire ottoman jusqu'en 1916 avec pour but la destruction programmée de la population arménienne pour des motifs idéologiques. Les massacres, qui obtiendront plus tard la qualification de génocide, ont fait 1,5 million de victimes. Cent ans plus tard, les descendants des survivants rendent hommage aux victimes à travers le monde lors de cérémonies.

L'Arménie accueille cette année de nombreux chefs d'Etats, dont François Hollande, pour une cérémonie de commémoration qui se déroule au mémorial des victimes du génocide de Dzidzernagapert, près de la capitale, Erevan.

A lire aussi : Le génocide arménien expliqué (pour ceux qui n’ont pas tout suivi)