Hillary Clinton a annoncé ce dimanche qu'elle était candidate à la présidentielle américaine de 2016. Caractère, expérience et polémiques, découvrez ce qu'il faut savoir sur cette femme déterminée.

C'est officiel, Hillary Clinton est candidate à la présidentielle de 2016. La campagne de l'ex-Première dame des États-Unis a débuté dimanche avec la publication d'une vidéo annonçant sa candidature. Dotée d'une expérience défiant toute concurrence, l'ancienne secrétaire d’État ne devrait pas être battue, comme en 2008, à la primaire démocrate. Le point sur une femme parfois plebiscitée, parfois dénoncée. 

A lire aussi -Rivalités Obama/Clinton : "A une époque, il nous aurait servi notre café"

Une rare expérience

La nouvelle candidate connaît parfaitement le pouvoir et l'administration américaine. Première dame à la Maison-Blanche durant huit ans, elle a côtoyé le poste de président des États-Unis au plus près. Elle a ensuite passé autant de temps au Sénat, avant d'endosser le prestigieux rôle de secrétaire d’État. Mais l'expérience est souvent synonyme d'âge et Hillary Clinton ne déroge pas à la règle et les 67 ans de la démocrate pourraient poser problème.

Un caractère à toute épreuve

Quoi que l'on pense d'Hillary Clinton, personne ne peut remettre en question sa force de caractère. Humiliée publiquement en 1998 lorsque l'affaire Clinton-Lewinsky a éclaté, elle a tout de même réussi à rebondir. Dix ans plus tard, à la primaire démocrate, elle s'est confrontée à Barack Obama qui l'a finalement emportée. Pugnace mais loyale, la femme de Bill Clinton n'a jamais cessé de défendre la politique de son président.

Où est la concurrence ? 

Le cas de figure de 2008 semble impossible cette fois-ci. Au terme de deux mandats présidentiels, Barack Obama ne peut pas se représenter. En parallèle, aucun candidat démocrate n'a annoncé sa candidature et quand bien même il y en aurait un, ses chances de réussite seraient minimes. Avec une campagne non officielle lancée depuis longtemps, Hillary Clinton a non seulement les fonds, mais également les faveurs des sympathisants démocrates. A en croire les sondages américains, elle recueillerait 60% des intentions de vote des primaires.

Attention aux polémiques

Si elle semble faire l'unanimité chez les démocrates, Hilarry Clinton fait tout de même l'objet de plusieurs polémiques. "L'email-gate", ou l'affaire des courriels, peut s'avérer être un obstacle à la réussite de celle-ci. Depuis plusieurs semaines, elle est accusée d'avoir utilisé une seule adresse privée pour traiter de diplomatie américaine, au lieu d'une messagerie professionnelle. Une paranoïa couplée à une prise de risques qu'ont dénoncées les Républicains. Enfin, la santé de l'ex-Première dame fait l'objet de plusieurs rumeurs. En 2012, elle avait été hospitalisée, épuisée.

Réactions en France

Publicité
A l'annonce de sa candidature, la potentielle première présidente des États-Unis a reçu plusieurs soutiens des politiques français. "Good Luck", a écrit Manuel Valls sur son compte Twitter. De son côté, la garde des Sceaux Christiane Taubira a cité Langston Hughues, un poète américain. Enfin, Nicolas Sarkozy a également souhaité bon courage à la candidate, en saluant sa "passion pour les États-Unis".

Vidéo sur le même thème - Hillary Clinton officialise sa candidature à l'investiture démocrate