Les flammes qui ravagent le nord de la Californie depuis plus d'une semaine menacent désormais la ville de San Francisco. Une partie de parc national de Yosemite a été fermée. Les pompiers tentent toujours de maîtriser l'incendie.

54 000 hectares partis en fumée

©

Depuis plus d'une semaine, les flammes qui font rage dans le nord de la Californie ont dévasté plus de 54 000 hectares. Une partie du parc national de Yosemite a dû être fermée au public par mesure de précaution. "Les flammes ne présentent pas de risque notable, mais les effets des fumées sont si importants que nous évacuons ces zones" a indiqué Tom Medema, un porte-parole du parc. Alors que les pompiers tentent toujours de maîtriser l'incendie, les flammes se rapprochent dangereusement de San Francisco, où l'état d'urgence a été déclaré par le gouverneur de Californie. L'immense brasier, rebaptisé "Rim Fire", a déjà endommagé des infrastructures électriques qui fournissent la ville en énergie. Les flammes menacent également le lac de Hetch Hetchy, un réservoir d'eau qui alimente les foyers d'environ 2,6 millions de personnes.

Publicité
Publicité